img
Ŕ la maison
Stockage
Serre
Le maďs doux

Contrôle des insectes nuisibles, élément important pour la mise en place d'une lutte biologique efficace

Le premier pas pour lutter efficacement contre les papillons prédateurs dans les serres est la mise en place d'un système de contrôle de ces insectes grâce à l'utilisation de pièges à phéromones ou pièges à lumière et ainsi permettre de contrôler la présence ou non de ces derniers ainsi que d'évaluer le niveau d'infestation.

Grâce à l'utilisation de pièges contenant les phéromones des femelles non fécondées, il est possible de savoir si des papillons nuisibles sont actifs ainsi que d'évaluer le taux d'infestation. Dans les pièges ne sont attirés qu'une partie des insectes lépidoptères mâles, les femelles adultes ne seront pas attrapées! Ce piège permet un contrôle de l'infestation et une aide pour la planification des dates de lâcher d'auxiliaires mais n'est pas un moyen de lutte. Si des mâles sont attrapés, cela signifie que des femelles sont également actives et pondent des œufs.


Différencier les mites à l'aide de pièges à phéromones!

Il existe des phéromones pour beaucoup de papillons nuisibles présents dans les cultures sous serre. Au cas où un nouvel insecte prédateur est attrapé et dont la détermination est difficile, n'hésitez pas à nous contacter. Nous vous aiderons pour l'identification car cela est important pour permettre la mise en place d'une lutte biologique adaptée. La biologie, durée de développement et la connaissance des plantes les plus infestées sont des éléments importants pour développer une stratégie de lutte biologique efficace.



Les pièges à phéromones sont faciles à utiliser. Il s'agit en général de pièges en forme de delta suspendus avec une capsule à l'intérieur contenant des phéromones. Les phéromones sont à renouveler tous les 3 à 4 mois pour que le piège continue à être actif. Un piège suffit en général pour 50 m². Trop de pièges suspendus perturbera l'orientation des insectes nuisibles qui ne pourront plus localiser les phéromones. Le choix de l'endroit où est suspendu le piège est également important: un peu d'air frais est mieux qu'une zone où aucun vent n'est présent, car les phéromones ne seront pas dispersés.

Une bonne utilisation des pièges est importante pour évaluer correctement l'évolution des insectes nuisibles. Un piège suspendu au mauvais endroit ou avec des phéromones trop anciens peut compromettre l'interprétation de l'infestation et ainsi réduire l'efficacité de la lutte biologique mise en place.

Contrôler les pièges et noter les nombres d'insectes attrapés !

Les pièges suspendus doivent être contrôlés régulièrement pour déterminer le début du vol des papillons adultes nuisibles. Les trichogrammes parasitent les œufs de ces nuisibles, cela signifie qu'il faut les lâcher au moment où les papillons prédateurs volent et pondent des œufs. Il peut être utile de noter sur un calendrier le nombre de nuisibles attrapés pour avoir une vue globale du vol de ces derniers sur l'année. Grâce aux données rassemblées, il est possible de contrôler l'efficacité de la lutte mise en place. Même à la fin de la lutte il est important de laisser les pièges en place pour réagir tout de suite en cas de nouvelle infestation.

L'utilisation de trichogrammes en parallèle des pièges est possible.

Les phéromones peuvent être stockés jusqu'à 6 mois, mais sont actifs en général seulement 3-4 mois après mise en place du piège en fonction des fabricants. Les phéromones pour les papillons nuisibles ne sont pas toxiques et n'attirent pas non plus les trichogrammes.

Les pièges, qui ne sont pas encore utilisés, sont à stocker si possible dans un endroit frais, par exemple au réfrigérateur ou à la cave, pour éviter que les phéromones ne s´évaporent avant la mise en place du piège.
 

retour

Newsletter

adresse eMail:

Plus de détails..